personnes agées


L’article 136 du code de la route prévoit que les titulaires des catégories A et B du permis de conduire doivent subir un examen médical périodique dès qu’ils ont atteint l’âge de 70 ans et plus.

Cette mesure, qui n’existe pas en métropole, est obligatoire en Polynésie française depuis 1985.

Cet examen médical doit être passé tous les trois ans devant un médecin généraliste exerçant en Polynésie française.

Dans le cas où cette formalité ne serait pas accomplie, le permis du conducteur n’est plus valide et ce dernier s’expose aux peines encourues pour défaut de permis de conduire, ainsi que le refus de l’assureur de couvrir tout sinistre.

Cette modalité est exemptée de droit de timbre, sauf dans le cas où la délivrance d’un duplicata est nécessaire.

Pièces à fournir :
  • 1. remplir et signer un dossier de demande de délivrance de permis de conduire en cochant la case « prorogation » ;
  • 2. le justificatif d’état civil ;
  • 3. le certificat médical d’aptitude au permis de conduire les catégories A et B ;
  • 4. en cas de changement d’état civil, joindre un extrait d’acte de naissance de moins de 3 mois ;
  • 5. le permis de conduire à joindre à la demande le permis de conduire pour qu’y soit reporté les dates de prorogation.
Remarques importantes :

Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire français délivré hors Polynésie française, vous serez dans l’obligation de faire une demande de duplicata, soumis à un droit de timbre fiscal de 3000 F CFP, la direction des transports terrestres ne pouvant modifier le titre original.
Ce dernier sera renvoyé en métropole.

Si votre permis de conduire est en mauvais état, illisible, la photographie d’identité détachée, les volets séparés ou partiellement détruit, vous serez dans l’obligation de formuler en plus de votre demande de prorogation, une demande de duplicata soumis à un droit de timbre fiscal de 3000 F CFP